2020 va être une année chargée

Écrit par Xavier "Binogure" -

Après 3 ans d’existence, je reviens sur l’histoire qui a façonné Godot Francophone. Vous saurez alors ce que nous avons accompli, ce que nous avons bien fait, mais aussi ce que nous pouvons et voulons améliorer. Et je concluerais avec ce que nous avons planifié pour 2020.

Logo godot Social Club

L’aventure a commencé en Aout 2017 avec un direct sur Twitch. A cette époque je commençais tout juste le développement de ce qui allait devenir plus tard City Game Studio.

Après quelques semaines passées à diffuser du contenu tous les jours sur Twitch une petite communauté s’était formée. Nous étions une dizaine de personnes à discuter chaque jour durant les 8h de direct. Rapidement, un spectateur nommé Mercure (ce n’est pas son vrai pseudo mais il se reconnaîtra quand même) a lancé l’idée de créer un serveur discord dédié à Godot Engine et au développement de jeux.

Le Godot Social Club était né.

Le discord contenait quelques canaux de discussions mais aucune catégorie, cela n’existait pas encore. La communauté grandissait tranquillement, au fil des gens qui arrivaient et qui montraient leur projet. À ce moment-là, la principale porte d’entrée du discord était ma chaine Twitch, autant dire que nous n’étions pas très nombreux, à peine une cinquantaine.

Les semaines passaient et le Godot Social Club évoluait de manière organique avec la communauté. Comme les gens venaient poser des questions, un canal d’aide avait été créé, mais c’était une plateforme limitée

Afin de promouvoir le moteur, qui était alors toujours en version 2.1, tous les lundis je proposais un nouvel exercice puis le corrigeais la semaine suivante en direct. Ces sessions d’apprentissages avaient pour objectif d’enseigner le B-A-BA du GDScript et de Godot Engine (et ça faisait grossir la communauté en prime).

La période creuse

Desert Les 6 premiers mois de 2018 ont marqué un gros changement pour le Godot Social Club. J’ai dû interrompre les directs sur Twitch pour me consacrer à un jeu mobile que je voulais développer rapidement afin de pouvoir profiter de l’expérience qu’offrait la publication d’un jeu.

Une partie de la communauté originale est restée, mais Mercure est passé à autre chose et m’a confié les clés du Godot Social Club en partant.

1 an

En automne 2018, le Godot Social Club soufflait sa première bougie. Le serveur discord contenait alors une année complète d’échanges et de partages tout ça autour de Godot Engine. Il y avait notamment un lien vers la chaine youtube de GDQuest, le manuel FLOSS, et d’autres ressources utiles.

J’ai repris mes activités sur Twitch en octobre de la même année. Durant ces directs je partageais mon expérience de développeur de jeux indépendants. C’est-à-dire que j’expliquais ce que ça impliquait de se rendre à des évènements comme la ComicCon en tant qu’exposant, mais aussi le fait de publier un jeu mobile ou encore comment monter une entreprise ici au Québec.

Je me suis rapproché des autres développeurs francophones présents sur Twitch afin qu’on se retrouve et qu’on partage nos expériences. En entendant parler de Godot Engine et du Godot Social Club, les steamers francophones ont pu propager l’information et la communauté s’est tout à coup agrandie. Fort de cette popularité soudaine, je me suis dit qu’il fallait équilibrer les choses et donner de la visibilité à ceux qui nous avaient mis en avant. Et c’est ainsi qu’est arrivé sur le Godot Social Club les annonces de streaming Twitch.

L’arrivée de nouveaux modérateurs

L’hiver 2018-19 a marqué l’arrivée d’une vague de bots discord qui envoyaient des messages indésirables en masse. Sans compter sur le fait que la communauté continuait de grandir jusqu’à atteindre une centaine de membres. Sauf que je ne pouvais pas gérer le discord seul. J’ai alors proposé et fait entrer dans le staff d’autres streamers Twitch, notamment Akio & MrSoutien et Leifer.

À quatre, nous pouvions enfin gérer la communauté du discord, les bots et les demandes d’annonces des streamers Twitch. La communauté comptait déjà plus d’une centaine de membre.

Le 21 Février 2019

City Game Studio launch Deux choses se sont passées ce jour-là. La première c’est la sortie officielle en accès anticipé de City Game Studio. La sortie du jeu a apporté de nombreux nouveaux spectateurs et en conséquent de nouveaux membres pour le Godot Social Club.

La seconde, c’est la période de presque 4 mois de crunch time. Pendant cette période de crunch, j’ai quand même eu le plaisir de donner une conférence lors de l’AFGRAL 2019 pour parler de Godot Engine et d’Inkscape. Et c’est d’ailleurs à ce moment-là que j’ai commencé à penser au Godot Social Club comme à une association qui permettrait de promouvoir Godot Engine dans les régions francophones via des conférences comme celles de l’AFGRAL.

C’est aussi pendant cette période que theLudovyc a rejoint le Godot Social Club. Il s’est montré avenant, a pris le temps de promouvoir le Godot Social Club sur d’autres discords. Sans faire parti du staff il contribuait déjà à la communauté du serveur.

Godot Engine 3.1

Logo godot Social Club La version 3.1 venait de sortir, et la communauté de Godot Engine tout entière grandissait rapidement. theLudovyc me donnait un coup de main pour promouvoir le discord et en retour je lui filais un coup de main pour comprendre la structure de l’arborescence du code source de Godot Engine. Avec le temps nous commencions à former un duo.

Tout allait bien et c’est vers mi-juin 2019 que je l’ai invité à rejoindre l’équipe du Godot Social Club. Enthousiaste, il contacte alors Akien afin d’enregistrer le serveur comme étant le discord représentant la francophonie au sein de Godot Engine officiellement. C’est ainsi qu’une invitation a été ajoutée sur le serveur discord officiel de Godot Engine vers le discord Godot Social Club.

L’avènement de Godot Francophone Officiel

Logo godot Social Club Le Godot Social Club avait besoin d’un lifting. Et avec theLudovyc, nous avions défini la première structure des salons du discord de ce qui deviendrait alors le Godot Francophone.

Pour rendre Godot Francophone plus officiel, j’ai fait un logo qui regroupait la francophonie et Godot Engine. J’ai écrit un bot discord pour mieux appréhender les conséquences sur l’activité du serveur quant aux changements que nous y apporterions (ce bot est toujours parmis nous aujourd’hui).

Cette restructuration m’a donné d’autres idées pour l’avenir de Godot Francophone. L’une d’entre elles était de briser les barrières de la langue afin que plus de francophones aient accès au savoir. J’ai commencé par aider à traduire la documentation de Godot Engine et j’en ai profité pour expliquer aux personnes qui étaient intéressées comment faire de même. En quelques jours MrSoutien avait terminé la traduction du moteur en lui-même.

Les résultats de cette activité étant concluants, j’ai continué à pousser ma réflexion sur ce que pourrait devenir Godot Francophone. Après quelques semaines, j’ai fini par établir un état des lieux grossier de la communauté francophone autour de Godot Engine. Puis j’ai essayé de savoir qui pourrait s’intéressait à Godot Francophone et pour faire quoi. theLudovyc et moi étions proches, c’est pour cette raison que je lui ai demandée de se prêter au même exercice.

Logo Godot Francophone

Une page se tourne

J’ai présenté aux membres du staff les changements qui allaient être apportés au Discord. Compréhensifs et motivés par d’autres projets, la plupart ont préféré laisser leur place à d’autres qui pouvaient se donner à 100%. C’est là que Leifer, Akio et MrSoutien ont quitté l’équipe de Godot Francophone.

En septembre 2019 nous avons lancé une campagne de recrutement au sein du discord pour pouvoir remplir les objectifs que nous nous étions fixés. C’est ainsi que nous avons accueilli 4 nouveaux membres portant ainsi la taille totale de l’équipe à 6.

On brise les barrières

Nous voilà déjà fin octobre 2019, Topy, Monsieur Kraken SIN et moi ont rempli notre premier objectif. Créer un site web dédié à Godot Engine Francophone. Une fois le site créé, j’ai contacté les gars de Godot Engine afin d’ajouter notre serveur discord ainsi que notre site web aux communautés officielles de Godot Engine.

Mais ce n’était pas tout d’avoir un site, encore fallait-il le faire vivre.

Alors j’ai traduit les articles publiés sur le site de Godot Engine sur mon temps libre. Dès que j’avais le temps, j’ajoutais de nouvelles ressources au site web. Puis SoloCodeNet a publié un premier tuto. En quelques semaines le site avait pris vie et la communauté Godot Francophone s’agrandissait de plus belle. Notre discord était désormais listé sur les résultats de recherches Google.

Nombre d'utilisateurs uniques

De son côté theLudovyc a travaillé très fort sur le compte Twitter1, dès que l’occasion se présentait il partageait le lien du discord amenant sans cesse de nouveaux membres. En l’espace de quelques semaines le serveur avait presque doublé de taille en accueillant près de 150 nouveaux membres.

De nouveaux challenges

Gérer une communauté ça s’apprend. theLudovyc a très rapidement appris, il a su faire ça naturellement. Pour ma part, j’ai été beaucoup plus lent et maladroit. Je sais aujourd’hui que je n’étais pas prêt à ce moment-là. Mais j’aime à penser que c’est comme ça qu’on grandit, on fait des erreurs et on apprend.

À cause de cette différence d’approche, je n’ai pas su conserver le duo que nous avons formé avec theLudovyc. C’est ce qui a fait que quelques semaines plus tard, mi-janvier 2020 il a décidé de quitter le staff de Godot Francophone afin de se lancer dans un nouveau challenge, Godot est arrivé. Après quelques jours, ne se sentant plus à leur place au sein de Godot Francophone, SoloCodeNet et tsar l’ont rejoint. Je leur souhaite de réussir dans leur entreprise, la communauté de Godot Engine n’en sera que plus grande.

Tabula rasa

Tabula rasa

Ne voulant pas répéter mes erreurs passées, nous nous sommes réunis avec Monsieur Kraken SIN et Topy afin d’améliorer le fonctionnement du discord.

Aujourd’hui, après 3 ans d’aventures extraordinaires, nous sommes toujours en train d’évoluer afin de pouvoir offrir à la communauté francophone de Godot Engine ce dont elle a besoin pour s’épanouïr. Et cela va passer par la rédaction de nouveaux tutoriels sur le site web, la mise en avant des projets créés par la communauté via le twitter, le relai des articles de Godot Engine traduit en Français et offrir notre aide pour les personnes qui souhaitent utiliser Godot Engine sur le serveur discord. On veut construire une communauté forte autour de l’engin Godot Engine et je ne peux vous dire qu’une seule chose:

2020 va être une année chargée

Vous êtes motivé pour aider la communauté Godot Francophone? Venez aider à traduire la doc sur Weblate, à rédiger des articles autour de Godot Engine ou encore à publier des tutoriels sur le site.

  1. Hélàs, le compte originel a du être supprimé (dû à un problème d’organisation suite aux changements récents parmis les membres du staff).